top of page

La ruée vers la bouée

Depuis hier soir, la flotte a entamé la descente du golfe de Gascogne au programme de la 3e et dernière étape à destination de Piriac-sur-Mer. Cap vers la position de marque du Sprint Intermédiaire, à cinq milles au large du lac d’Hourtin dans le Médoc, entre l’estuaire de la Gironde et la bassin d’Arcachon. Vers 17h30, il reste une trentaine de milles pour rejoindre ce point GPS (45°08N / 01°2OW). C’est là, où sera mouillée, dans quelques heures, la bouée aux couleurs de La Solitaire du Figaro Paprec, par Florian Gueguen et son équipage du bateau médias l’Express.


Leur mission : s’assurer que le terrain de jeu soit bien prêt pour le passage des solitaires, qui progressent, cet après-midi, relativement groupés sous le soleil baignant le golfe de Gascogne. Un flux de nord-ouest bien établi d’une douzaine de nœuds gonfle les spis. Au gré des décalages et des empannages, les classements qui se succèdent ont du mal, cet après-midi, à départager celles et ceux qui méritent d’être pointé.es en tête.


Mais une certitude l’emporte : les écarts sont très serrés entre Élodie

Bonafous (Quéguiner-La Vie en Rose), Alexis Loison (Groupe RÉEL), Gaston Morvan (Région Bretagne-CMB Performance) et Guillaume Pirouelle (Région Normandie). Sans oublier les trois actuels dépositaires du podium général après deux étapes - Basile Bourgnon (Edenred), Corentin Horeau (Banque Populaire), et Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) -, toujours bien dans le match pour cette course de vitesse sous spi. Tout ce beau monde, qui affiche cinq milles d’écart en latéral contre trois au but, a tout l’air de progresser en ligne vers le but.


Mais gare aussi aux deux solitaires qui ont misé sur l’est et joué la côte : Benoît Tuduri (CAPSO en Cavale) d’abord qui a salué les Sables d’Olonne, rejoint ensuite par Jules Delpech (ORCOM). S’ils concèdent un peu de retard face aux leaders, ces skippers restent dans les starting-blocks pour tirer les bénéfices de leur option leur laissant l'opportunité de bénéficier d’un peu plus de pression de vent en approche de cette marque très convoitée. La ruée vers la bouée est bel et bien lancée…



Opmerkingen