top of page

Bulletin Météo du samedi 9 septembre


Situation Générale :


Ce samedi, flux de nord-est faible sur la côte nord de la Bretagne, en marge d’une dépression à 1010 hPa au large de la Corogne, se prolongeant par un talweg en direction du golfe de Gascogne.

Dimanche, régime de sud-ouest faible à modéré à l’avant d’une dépression 1013 hPa, centrée par 46°N et 13°W, se prolongeant par un talweg en direction de l’Irlande.

Lundi, régime de sud-sud-ouest instable sur le proche Atlantique et l’entrée du golfe de Gascogne sous l’influence d’une dépression 1013 hPa centrée par 48°N et 9°W. Dorsale anticyclonique s’étirant du golfe de Gascogne vers le nord-ouest de la France.



Conditions météo à Roscoff :


Samedi 9 septembre

Brumeux en début de matinée puis le soleil brille dans un ciel passagèrement nuageux. Temps devenant plus instable en soirée et nuit de samedi à dimanche avec un risque d’averse orageuse.

Vent : est à nord-est 5 à 15 km/h le matin, nord-est 15 à 20 km/h l’après-midi. Rafales à 70 km/h possibles sous orages, dans la nuit de samedi à dimanche.

Températures : 17° à 25°

Risque de précipitations : 40% (soirée et nuit)


Dimanche 10 septembre

Alternance d’éclaircies et de passages nuageux.

Vent : sud 10 à 20 km/h le matin, virant ouest 15 à 20 km/h l’après-midi

Températures : 18° à 25°

Risque de précipitations : 20%



Conditions météo pour le départ de la 3ème étape entre la baie de Morlaix et Piriac-sur-mer


La prévision gagne en fiabilité (80%) concernant les conditions de vent pour le départ de cette dernière étape de 630 milles qui reliera la baie de Morlaix à Piriac-sur-mer en passant par Gijon sur la côte nord de l’Espagne. Notre modèle probabiliste Météo Consult qui retient le scénario le plus probable prévoit un vent de secteur ouest-sud-ouest de 8 à 9 nœuds à 14h ce dimanche dans une mer peu agitée avec des vagues de 40 cm venant du sud. Côté ciel, le soleil alternera avec quelques passages nuageux avec une température qui affichera 24°C. Ce sont donc de très bonnes conditions météo pour assister au départ de cette ultime étape des Figaristes.


Conditions météo pour le début de la 3ème étape entre la baie de Morlaix et Piriac-sur-mer


Dimanche 10 septembre

Dans l’après-midi de ce dimanche, pour les premières heures de course au large des côtes nord du Finistère, les marins bénéficieront d’un regain d’air avec un vent d’ouest de 10 à 14 nœuds qui permettra de naviguer au près à 7-8 nœuds de vitesse. Avec un vent qui viendra de l’avant des bateaux, il leur faudra opérer quelques virements de bord avant de rejoindre la pointe bretonne. Ils devront aussi tenir compte des courants de marée et des nombreux rochers à éviter à proximité de la côte.

Dans la soirée et la nuit de ce dimanche, les skippers navigueront en mer d’Iroise, au large de la pointe bretonne, avec en ligne de mire la bouée cardinale Ouest « Chaussée de Sein » à laisser à babord. Le vent aura pris de la gauche pour s’orienter sud-sud-ouest en mollissant 7-10 nœuds. Avec ce vent un peu faible et proche de la route directe, la nuit risque d’être compliquée avec des virements de bords et réglages de voile à effectuer en tenant compte aussi des courants importants dans cette zone de navigation. C’est donc une entrée de jeu qui nécessitera la plus grande vigilance des Figaristes.


Lundi 11 septembre

Les marins débuteront une longue traversée nord-sud du golfe de Gascogne pour rejoindre Gijon sur la côte nord de l’Espagne. Le vent restera orienté sud-sud-ouest à l’avant d’un talweg situé au niveau du 9°W de longitude. Ce vent sera irrégulier en lien avec un temps instable propice au déclenchement d’averses orageuses. Si le vent moyen fluctue entre 6 et 10 nœuds, des grains orageux pourront jouer les troubles fêtes avec des rafales d’une trentaine de nœuds à leur passage et un vent très instable en direction. Les marins devront donc à nouveau faire preuve de vigilance et le vent très irrégulier risque fort de créer les premiers grands chamboulements dans le classement de la flotte. A noter qu’avec un vent qui viendra toujours de l’avant des voiliers, il leur sera impossible de suivre une route directe vers l’Espagne avec des virements de bord à effectuer pour garder un bon angle au vent pour faire de la vitesse. La mer quant à elle sera agitée avec une houle de nord-ouest de 1,5 m.

En fin de journée de ce lundi, l’objectif des marins sera d’aller chercher au plus vite une rotation du vent vers le nord-ouest à l’arrière du talweg qui se décalera lentement vers l’est. C’est en milieu de nuit que la plupart des navigateurs devraient enfin toucher ce vent portant qui leur permettra de faire une route plus directe vers Gijon, tribord amure. Ils bénéficieront aussi d’un vent un peu plus soutenu de 10 à 14 nœuds. Les vitesses de navigation progresseront donc nettement.


“Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site https://marine.meteoconsult.fr


Cyrille DUCHESNE, METEO CONSULT

Mots-clés :

Komentarai