top of page

Le parcours de La Solitaire du Figaro Paprec 2024 dévoilé !

Dernière mise à jour : 17 mai




Le parcours de la 55e édition de La Solitaire du Figaro Paprec, qui se disputera en trois étapes inédites du 17 août au 15 septembre prochains, a été dévoilé ce vendredi à Rouen, d’où sera donné pour la première fois le Grand Départ de la course reine du Championnat de France Elite de Course au Large. Au menu cette année : 1840 milles nautiques entre Rouen (Seine-Maritime) et La Turballe (Loire-Atlantique), en passant par Gijón (Espagne) et Royan (Charente-Maritime). Un parcours engagé avec une escale à l’étranger, qui offrira un terrain de jeu varié aux Figaristes. Et un Grand Final qui se jouera une nouvelle fois en Loire-Atlantique, grand territoire maritime Partenaire Majeur de l’évènement. Décryptage avec Yann Chateau, Directeur de Course de La Solitaire du Figaro Paprec. 



Un parcours en trois étapes de quatre jours

« C’est un très joli parcours fidèle à l’ADN de La Solitaire du Figaro Paprec, composé de trois grosses étapes de 600 milles chacune environ, qui alterneront le côtier et l’hauturier. Elle proposera des conditions variées aux concurrents et leur permettra d’explorer des terrains de jeux différents », commente Yann Chateau. « La Direction de Course nous a encore concocté cette année un très beau parcours avec trois longues étapes aux routes très ouvertes, qui demanderont aux concurrents de faire des choix stratégiques et leur permettront d’exercer leurs qualités de navigateurs et de météorologues ! La Solitaire du Figaro Paprec promet aux marins et aux fans une course haletante pleine de rebondissements », indique de son côté Sébastien Petithuguenin, Directeur Général du groupe Paprec.



Une première étape de 615 milles nautiques entre Rouen (Seine-Maritime) et Gijón (Espagne)

Après avoir passé une semaine à Rouen, qui accueillera La Solitaire du Figaro Paprec pour la première fois dans l’histoire de la course, les concurrents descendront la Seine en convoyage jusqu’au Havre le vendredi 23 août. Ces derniers y patienteront jusqu’au coup de canon libérateur, qui sera donné en baie de Seine le 25 août. Les solitaires entreront ensuite très vite dans le vif du sujet, avec un parcours côtier et un début d’étape qui nécessiteront une vigilance de tous les instants. « La première étape va être très vite inscrite sous le signe de l’hauturier avec un début de parcours un peu compliqué. La sortie de la baie de Seine et le passage par la pointe de La Hague vont être forcément un peu techniques à cause de la gestion des courants et le passage du Raz de Barfleur. Il faudra également composer avec le trafic assez dense dans la Manche. L’heure des premiers choix tactiques sonnera ensuite pour aller chercher le phare de Wolf Rock. Après la marque située à l’ouest de la Cornouaille anglaise, ils enchaîneront sur une partie très hauturière avec un grand bord d’environ 400 milles pour aller jusqu’à Gijón, qui accueillera la course pour la 14e fois. Les concurrents traverseront le golfe de Gascogne où ils pourraient rencontrer une petite dépression ou avoir une dorsale anticyclonique à traverser. L’arrivée sur Gijón, où les concurrents sont attendus le 29 août, pourrait être assez calme du fait de la présence des monts Cantabriques. »



605 milles entre Gijón et Royan et une 2nde traversée du golfe de Gascogne en plat de résistance

Après quelques jours de repos bien mérités, les Figaristes reprendront la mer et quitteront la côte nord-hispanique pour mettre le cap sur Royan, ville-hôte pour la 2e fois après une première escale réussie en 2022, qui avait laissé un très bon souvenir aux skippers ainsi qu’au grand public venu nombreux avec 43.000 visiteurs sur le Village de la course. « La deuxième étape leur fera traverser une seconde fois le golfe de Gascogne, d’ouest en est cette fois. Afin de proposer des étapes variées, il y aura une marque spéciale à aller chercher après le cap Finisterre si la météo le permet, ce qui donnera lieu à un début de parcours très côtier avec des effets de site à gérer. La seconde partie du parcours, qui ne comporte aucun waypoint, sera ouverte avant une arrivée assez libre sur Royan. Niveau conditions, il est assez dur de se projeter. Il existe en effet plusieurs scenarii possibles en matière de météo sur cette étape, avec potentiellement des choix à faire par rapport à un axe de dorsale ou aux effets thermiques sur la péninsule ibérique. Il ne faudra pas se faire piéger dans une zone sans vent notamment la nuit, du fait du relief des côtes à ce niveau-là, et rester bien accroché au paquet. L’arrivée à Royan sera potentiellement assez piégeuse, avec un coefficient de marée relativement fort. » 



© Alexis Courcoux - Départ Royan 2022


Cap sur la Loire-Atlantique, terre maritime, pour la 3e étape (620 milles nautiques) entre Royan et La Turballe

Le dénouement de la 55e édition de La Solitaire du Figaro Paprec se jouera une nouvelle fois en Loire-Atlantique, Partenaire Majeur de la course mais dans une ville inédite : La Turballe. Cette étape, qui arrivera dans la Région des Pays de la Loire, n’aura rien d’un long fleuve tranquille pour les marins, d’autant plus que la fatigue accumulée sur les deux premières étapes ajoutera une difficulté supplémentaire. « Après avoir quitté Royan, les concurrents mettront le cap sur l’Angleterre en passant au large de l’occidentale de Sein. Ils devront ensuite faire un choix stratégique en fonction du courant et de la météo pour contourner Ouessant, soit par le passage de Fromveur, soit par le Four au ras de la pointe bretonne, un endroit toujours un peu piégeur. Ils poursuivront ensuite leur route vers Skerries Bank, marque latérale bâbord située à l’est de Star Point et négocier au mieux les courants avant de revenir vers la pointe bretonne dont le passage sera 100% libre. L’arrivée à La Turballe, où les marins seront célébrés, offrira quant à elle un magnifique spectacle ! » 

 

De quoi offrir un match palpitant sur l’eau avec de potentiels retournements de situation, et un beau spectacle aux départs et aux arrivées des trois étapes de cette édition 2024 de La Solitaire du Figaro Paprec.




Une nouvelle affiche 

Qui dit nouvelle édition dit nouvelle affiche. Signée Eliott Badique alias Captain Atlas, celle de la 55e édition de La Solitaire du Figaro Paprec fait la part belle à l’illustration. Moderne et esthétique, cette dernière incarne parfaitement l’essence de l'événement : une course au large palpitante en solitaire et à armes égales, qui se dispute souvent au contact en plusieurs étapes exigeantes. L’affiche, qui met les villes-hôtes à l’honneur, reprend également la baseline de La Solitaire du Figaro Paprec : « Ici naissent les légendes ».





Ils ont dit 


 Nicolas Mayer-Rossignol, Maire de Rouen, Président de la Métropole Rouen Normandie : « La Seine est de nouveau mise en lumière ! Pour sa 55e édition, la Solitaire du Figaro Paprec a choisi d’installer son village du Grand Départ au bord de la Seine, à Rouen. Une fois de plus, c’est le fleuve, notre lieu et notre lien, qui promet de rassembler les Rouennaises et les Rouennais autour d’une grande fête populaire. Du 17 au 23 août prochain, les quais de la ville seront le lieu de nombreuses animations : l’occasion de célébrer son patrimoine fluvial et maritime. Après le succès de l’Armada 2023, cet événement emblématique confirme le rayonnement de Rouen, et réaffirme sa tradition nautique. »

 

Eric Savant-Ros, Directeur Général du Figaro Nautisme : « La Solitaire du Figaro  Paprec est plus qu'une course : c'est une aventure mêlant esprit marin, courage et stratégie, axée sur le respect de l'environnement et la solidarité. Véritable tremplin pour les jeunes talents, chaque édition est un défi humain et sportif qui exige une préparation physique et technique irréprochable, et une résistance mentale à toute épreuve. Une célébration de la passion pour la voile, que le Figaro est fier de soutenir depuis plus d’un demi-siècle. »

 

Joseph Bizard, Directeur Général OC Sport Pen Duick : « Le parcours de la 55e édition de La Solitaire du Figaro Paprec est fidèle à l’ADN de la course, avec trois ‘étapes monuments’ qui pourraient être le théâtre de nombreux retournements de situation. Le jeu s’annonce très ouvert, ce qui rendra la course une nouvelle fois passionnante à suivre. Car comme on a pu le voir sur les éditions précédentes, rien n’est joué tant que la ligne d’arrivée n’est pas franchie. Nous nous réjouissons aussi de lancer L’Étape by La Solitaire, qui s’inscrit pleinement dans notre volonté de rendre la course au large accessible au plus grand nombre. Nous remercions nos fidèles partenaires et notamment Paprec, Partenaire Titre de la course et le département de Loire-Atlantique, son Partenaire Majeur, ainsi que l’ensemble des villes-escales, qui contribueront à faire rayonner la course sur leurs territoires respectifs en accueillant La Solitaire du Figaro Paprec et en proposant des animations à tous les publics. » 

 

Ángela Pumariega, adjointe au maire de Gijón : “Es un gran honor acoger de nuevo en nuestra ciudad una de las etapas de La Solitaire du Figaro Paprec. Esta será ya la 15º visita de esta icónica regata a Gijón, por lo que ya es una de las escalas emblemáticas de la historia de la Solitaire. Gijón cuenta con todo lo necesario para recibir a los navegantes y a la organización. Aquí encontrarán la escala perfecta para recuperar fuerzas y continuar carrera. Además, para nosotros es una oportunidad única de mostrar todos los atractivos turísticos de la ciudad a todos los seguidores de la regata y animarlos a visitarnos. Seguro que Gijón/Xixón les sorprenderá.”

 

"C'est un grand honneur d'accueillir à nouveau l'une des étapes de La Solitaire du Figaro Paprec dans notre ville. Ce sera la 15e visite de cette régate emblématique à Gijón, ce qui en fait l'une des escales emblématiques de l'histoire de la Solitaire. Gijón a tout ce qu'il faut pour accueillir les marins et les organisateurs. Ils y trouveront l'escale idéale pour reprendre des forces et poursuivre la course. De plus, il s'agit pour nous d'une occasion unique de montrer tous les attraits touristiques de la ville à tous les adeptes de la régate et de les encourager à nous rendre visite. Gijón/Xixón ne manquera pas de les surprendre".

 

Vincent Barraud,  Président de la Communauté d’Agglomération Royan Atlantique : « Accueillir La Solitaire du Figaro Paprec sur le territoire de Royan Atlantique confirme notre forte vocation nautique. Vous trouverez, ici, une qualité et une variété de plans d’eau pour toutes les activités nautiques et de nombreux clubs pour accueillir les pratiquants. Cette course se fait parfaitement l’écho de notre volonté d’exigence mais aussi de rendre accessibles les activités nautiques au plus grand nombre. Du loisir aux plus grands défis, chacun doit trouver sa place. La Solitaire du Figaro Paprec permet ce grand écart entre la course au large qui met en lumière des navigateurs de haut niveau et un spectacle accessible aux habitants et aux touristes dont l’attrait ne se dément pas. Royan Atlantique réserve encore cette année, après la magnifique édition de 2022, un accueil chaleureux aux concurrents et organisateurs de cette 55e édition. » 

 

Didier Cadro, Maire de La Turballe : « En tant que Maire de La Turballe, je suis très heureux d’accueillir La Solitaire du Figaro Paprec. Cette course à la voile, connue depuis 1970, est une belle vitrine du monde de la voile et mettra en lumière la Ville de La Turballe. J’invite d’ailleurs toutes les personnes aimant la mer, la voile ainsi que les contemplatifs à venir découvrir notre territoire lors de l’arrivée de cette course, du 11 au 15 septembre. La Ville de La Turballe souhaite un réel succès pour cet évènement nautique et plus largement ouvrir son territoire vers la mer en y accueillant des évènements nautiques et sportifs d’envergure. »

 

Michel Ménard, Président du Département de Loire-Atlantique : « Fidèle depuis 2019 à son compagnonnage avec La Loire-Atlantique, la Solitaire du Figaro Paprec revient pour jeter l’ancre à la Turballe, au terme de l’ultime étape de cette 55e édition. Parce nous aimons le sport lorsqu’il rassemble, le Département se mobilise avec tous ses partenaires pour faire de cette magnifique épreuve sportive un bel évènement populaire. À tous les âges de la vie, dans tous les genres, handicap ou pas, en solo comme en famille, notre ambition est de partager l’émotion des grandes courses au large et de défendre, dans le sillage de skippeuses et skippers d’exception, le respect dû à l’océan, véritable poumon de la planète. »

 

Christelle Morançais, Présidente de la Région des Pays de la Loire : « La Région des Pays de la Loire est fière et heureuse de soutenir la 55ème édition de la Solitaire du Figaro Paprec, course nautique emblématique de notre pays, ouverte aux meilleurs professionnels comme aux amateurs. Le nautisme est une filière d’excellence pour l’économie, le tourisme et le sport dans notre Région, à l’image des bateaux utilisés pour la course, conçus par l’entreprise vendéenne BENETEAU. Cet évènement devenu référence des courses à la voile en France grâce à l’investissement de ses organisateurs, partage également avec notre territoire des valeurs fortes : le courage, l’engagement, le dépassement de soi. »


Corinne Migraine, Vice-Présidente de la FFVoile : « 5e et dernière épreuve du Championnat de France Elite de Course au Large, La Solitaire du Figaro Paprec, épreuve reine de ce circuit, amènera les skippers sur un parcours exigeant où ils devront faire preuve de tout leur savoir-faire s’ils souhaitent inscrire leur nom au palmarès. Merci à l’organisateur, à leurs partenaires. Merci également à la Classe Figaro, qui, avec les pôles et les centres d’entraînement, forment, encadrent et soutiennent cette jeune filière professionnelle de la course au large de haut niveau. »

 

Jean-Bernard LE BOUCHER, Président de la Classe Figaro Beneteau : "La Classe Figaro Beneteau a le plaisir de collaborer avec OC Sport Pen Duick et la Fédération Française de Voile à l’occasion de la 55e édition de La Solitaire du Figaro Paprec. Avec plus de 35 intentions de participations dont une quinzaine de bizuths, la course inscrite au championnat de France Élite de Course au Large promet d'être belle. Cette épreuve, qui aura pour terrains de jeu la Manche et l'Atlantique, aura un parcours très riche et intéressant. Nous remercions la ville de Rouen pour son accueil en août prochain. Jusqu’à La Turballe en passant par Gijon et Royan, ces villes étapes feront, sans nul doute, rayonner les festivités de la course des légendes." 


Posts récents

Voir tout