top of page

Inauguration du village de Roscoff en Baie de Morlaix

Le village de course de la deuxième étape de La Solitaire du Figaro Paprec, ouvert au grand public depuis 14h00 ce mercredi dans le port du Bloscon, sera inauguré officiellement à 18h00 à Roscoff (Finistère). Un village ouvert à tous au sein duquel les partenaires de la course proposent de nombreuses animations gratuites jusqu’à dimanche. Parmi elles : du skimboard, un Challenge Godille, des séances de dédicaces des marins, une démonstration de la SNSM, des dégustations, du street art ou encore des concerts et animations musicales. Outre l’arrivée des concurrents, d’autres temps forts permettront de se familiariser avec la course, dont Le Journal de La Solitaire, la remise des prix sur la scène du village à 17h00 ce vendredi, sans oublier la traditionnelle présentation des skippers dimanche à 10h30 au même endroit.


©Élodie Lietin Aline CHEVAUCHER, Conseiller Départemental de Saint-Pol-de-Léon / Olivier LE BRAS, Conseiller Régional de la Région Bretagne / Odile THUBERT MONTAGNE, Maire de Roscoff / Jean-Paul CHAPALAIN, Président délégation de Morlaix CCI Métropolitaine Bretagne Ouest /Thierry SEILLER, Directeur Régional Grand Ouest de Paprec Group /Joseph BIZARD, Directeur Général OC Sport Pen Duick


Ils ont dit :


Thierry Seillier, Directeur Grand-Ouest du groupe Paprec : « Les équipes Paprec sont très fières du partenariat. Avec cette course mythique, la première étape de La Solitaire du Figaro Paprec illustre très bien ce qui nous plaît particulièrement dans cette épreuve du circuit du Figaro. Les rebondissements y sont nombreux : tous se frottent à armes égales à des conditions difficiles et doivent faire preuve d’inventivité et de pugnacité. Et surtout, le circuit Figaro permet de faire émerger de futurs grands noms de la voile qui y apprennent les règles de la course au large ! Cette deuxième étape devrait confirmer cela ».

Jean-Paul Chapalain, président de la délégation de Morlaix, CCI métropolitaine Bretagne ouest : « Du 6 au 10 septembre, notre port de plaisance de Roscoff Bloscon, accessible 24h sur 24 toute l’année, accueillera le village de La Solitaire du Figaro Paprec. La CCI métropolitaine Bretagne ouest délégation de Morlaix, Partenaire Escale de cette course mythique pour la 5ème fois, profite de cet événement médiatique pour faire rayonner la Baie de Morlaix sur les plans sportif, économique et touristique. Dans le village, ouvert à tous, nous proposons des animations à destination du grand public jusqu’à dimanche, jour du départ des skippers pour la 3e et dernière étape. Venez vivre avec nous cet événement majeur et découvrir la Baie de Morlaix qui foisonne de sites naturels et patrimoniaux remarquables  !  »


Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne : « Quel plaisir d’accueillir à nouveau La Solitaire du Figaro Paprec sur le littoral de Bretagne ! Si la Bretagne, au fil des ans, s’est hissée aux premiers rangs des régions les plus sportives de France, c’est notamment grâce à ses grands évènements nautiques et à leurs participants. Pour cette édition 2023, la Région Bretagne met tout en œuvre, à Roscoff, dans le port du Bloscon, pour réserver le meilleur accueil aux organisateurs, au public et aux concurrents en Baie de Morlaix. La Région Bretagne est heureuse d’être partenaire de cette escale. Aux visiteurs et visiteuses, je souhaite un beau moment festif et de partage. Aux skippers et skippeuses, j’adresse tous mes encouragements, particulièrement à nos skippers Région Bretagne – CMB Océane, Espoir & Performance. Nous vibrerons à vos côtés ! »


Édouard Coudurier, Président du Groupe Télégramme : « L’inauguration du village de la Baie de Morlaix marque déjà l’arrivée de cette 2e étape de La Solitaire du Figaro Paprec. C’est bien évidemment une grande fierté pour le Groupe Télégramme, dont le siège est à Morlaix, d’accueillir tous les marins et partenaires à Roscoff. Un moment festif avant le départ de la 3e et dernière étape pour célébrer ensemble cette course au large mythique ! Bienvenue au village de la Baie de Morlaix ! »


Éric Savant-Ros, Vice-Président METEO Consult et Figaro Nautisme, groupe Figaro : « Le groupe Figaro est très heureux de faire partie de cette grande famille de La Solitaire du Figaro Paprec. L'édition 2023 prend une nouvelle envergure grâce au groupe Paprec qui est un partenaire au long cours, fiable et passionné. Cet engagement autour d'acteurs impliqués, comme la Loire-Atlantique et les villes partenaires, permet aux marins et à leurs sponsors d'envisager de belles retombées pour leurs aventures. Ces marins font vibrer plusieurs générations d'amoureux de la mer, femmes et hommes autour de valeurs communes comme le dépassement de soi et le respect de l'environnement. La Ville de Roscoff et son village vont permettre à tous les acteurs de se préparer pour l'étape finale dans une ambiance festive et conviviale. Cette course à armes égales qui reste unique pour son potentiel à faire émerger des talents et créer des surprises marque les esprits et permet à la voile de progresser et de s'inscrire comme sport de référence dans l'imaginaire du public. C'est pour toutes ces raisons que les différents médias du groupe Figaro, journaux, magazines, sites et applications se font un devoir de suivre au plus près les péripéties de ces femmes et hommes qui vivent leur passion avec courage, ténacité et bon esprit. »


Joseph Bizard, Directeur Général OC Sport Pen Duick : « C’est la 5e fois que La Solitaire du Figaro Paprec fait escale en Baie de Morlaix. Nous avons de très belles images en tête, notamment de la 50e édition historique qui s’est disputée en 2019, et de la 2021, qui s’était jouée en pleine crise sanitaire. Il avait fallu beaucoup d’énergie, d’audace aussi de la part des élus pour pouvoir organiser cette édition alors que tout nous invitait à ne pas le faire. Elle avait été couronnée de succès. Nous sommes très heureux de revenir ici en Baie de Morlaix et d’avoir l’opportunité de valoriser une nouvelle fois tout un territoire puisque que l’escale est portée par la CCIMBO. Derrière elle, c’est tout un territoire et l’ensemble de ses partenaires locaux qui s’engagent pour faire de cette escale à la fois une vitrine des activités de nautisme et de plaisance dans le port en eaux profondes du Bloscon, et une mise en valeur de l’attractivité économique et touristique de ce territoire auquel est attachée la CCIMBO ».



Sur le plan sportif :

La flotte attendue à Land’s End dans la soirée


La nuit de mardi à mercredi n’a pas été de tout repos pour la flotte, qui s’est à nouveau scindée en deux groupes. Les marins ont dû en effet arbitrer entre l’Ouest ou l'Est du DST (dispositif de séparation du trafic) de Smalls quand le vent est tombé. Deux options se sont dessinées : le large pour les premiers emmenés par Alexis Loison (Groupe REEL), l’intérieur pour l’autre partie de flotte avec Gaston Morvan (Région Bretagne – CMB Performance) comme chef de file. Ces choix tactiques ont rebattu les cartes et permis à Gaston Morvan de s’emparer des commandes de l’étape au lever du jour alors qu’il accusait plus de 15 milles de retard sur les leaders la veille à la même heure. A terre, le village de la deuxième étape de La Solitaire du Figaro Paprec sera inauguré à 18h00 à Roscoff, en présence des partenaires privés et institutionnels de la course.



©Alexis Courcoux Nils Palmieri (Teamwork.net)


L’option Est a payé ce matin. Gaston Morvan, « qui a vraiment fait l’effort de rejoindre la côte, a pu bénéficier en la renverse de courant le premier, ainsi que d’une bascule de vent au sud-est lui permettant de vraiment recoller sur la tête de flotte », analysait ce matin Yann Chateau, Directeur de Course. Si le skipper de Région Bretagne - CMB Performance menait toujours la danse au pointage de 14h00, les jeux sont loin d’être faits sur cette deuxième étape à rebondissements entre Kinsale (Irlande) et la Baie de Morlaix (Finistère). En tête du groupe des partisans de l’est, Gaston Morvan ne comptait en effet qu’un petit mille d’avance sur son dauphin, Alexis Loison (Groupe RÉEL), leader du groupe calé plus à l’ouest. « Le terrain de jeu est vaste. On tire des bords et ça sera peut-être le cas jusqu’à l’arrivée donc il y a encore pas mal d’options possibles. C’est assez sympa de tenter des options. Sur la première étape, je m’en suis voulu de ne pas avoir été assez déclencheur », déclarait ce dernier à la vacation de ce matin. A 14h30 heure française, la flotte progressait à 5-6 nœuds. Pour le moment, le groupe de l’est, qui a creusé l’écart en début de matinée, l’emporte sur le groupe de l’Ouest. Les écarts étant serrés, le classement pourrait évoluer rapidement dans les heures à venir. « Les concurrents évoluent dans un régime de nord-nord-est dans un vent de 6 à 9 nœuds, avec du courant traversier qui les pousse plutôt vers le sud-ouest. Ils vont continuer de descendre bâbord amure pour gagner Land’s End en soirée, entre 20h00 et 23h00, voire minuit. Pour l’instant, les routages les font tous passer entre le DST de Seven Stones, le dernier à négocier, et la côte », analyse Pierre Hays, Directeur de Course adjoint. La flotte devrait donc converger à ce niveau-là. Selon ce dernier, au vu des conditions actuelles, le groupe de l’est devrait conserver l’avantage, les deux groupes naviguant pour le moment dans les mêmes conditions de vent.


L’incertitude plane pour la fin de la traversée de la Manche, avec une instabilité assez forte des conditions météo et éventuellement de la pluie et de l’orage. « C’est assez compliqué de voir ce qu’il pourra se passer pour ce dernier tronçon avant leur arrivée en Baie de Morlaix soit demain en fin d’après-midi, soit dans la nuit de jeudi à vendredi », poursuit-il, précisant que l’on « devrait y voir plus clair dans la soirée ».

A noter que le Comité de Course a l’intention de réclamer contre Ben Beasley (Ocean Attitude) pour navigation dans le DST Tuskar. Pour mémoire, les DST sont des zones interdites à la navigation pour les concurrents.



Comments