top of page

Dernières heures avant le dénouement de La Solitaire du Figaro Paprec

L’heure du dénouement approche pour les 31 Figaristes en lice sur la troisième et dernière étape de la 54e étape de La Solitaire du Figaro Paprec. A quelques heures de l’arrivée à Piriac-sur-Mer (Loire-Atlantique), où les bateaux sont attendus dans la nuit de mercredi à jeudi, difficile de se prêter au jeu des pronostics tant la flotte est compacte et les écarts quasi nuls entre les leaders. Si Benoît Tuduri (CAPSO – En Cavale) semble bien parti pour remporter le classement Beneteau des Bizuths, la victoire d’étape est loin d’être acquise. Celle de l’édition 2023 est elle aussi encore très incertaine, les trois plus gros prétendants – Basile Bourgnon (Edenred), Corentin Horeau (Banque Populaire) et Loïs Berrehar (Skipper Macif 2022) – se tenant en moins de deux milles nautiques au pointage de 15h00.




L’audace pourrait une nouvelle fois payer sur la dernière étape de La Solitaire du Figaro Paprec ! Ce n’est pas Benoît Tuduri, auteur d’une option tranchée hier en allant chercher du vent thermique entre l’île d’Yeu et les côtes vendéennes, qui dira le contraire. Le Sudiste de 29 ans, qui s’entraîne désormais en Vendée, a réussi un coup de maître en s’emparant des commandes de la flotte hier en fin de journée avant de remporter le Sprint Intermédiaire, synonyme d’une bonification de cinq minutes. Vainqueur du Trophée Beneteau des Bizuths sur les deux premières étapes, le skipper de CAPSO – En Cavale pourrait s’offrir une nouvelle fois les honneurs de la ligne. « Je connais bien la Vendée, c’est là où je m’entraîne. Et c’est une option que j’avais envisagée dans ma stratégie avec Corentin Douguet, avec qui je travaille la météo. C’était assez intéressant, et ça a joué. Ce qui est intéressant sur ces étapes-là qui sont assez longues, c’est qu’il y a des coups à jouer. Et c’est là où je me retrouve », a déclaré ce matin à la VHF celui dont l’objectif initial était un Top 10 au scratch. Mais comme il le rappelle, « en Figaro, ce n’est jamais fini » tant que la ligne n’est pas franchie.


Du suspens jusqu’au bout


La victoire finale sur cette 54e édition de La Solitaire du Figaro Paprec devrait se jouer dans les dernières heures et les derniers milles de course. En effet, Basile Bourgnon, 10e au pointage de 15h00, ne compte que 8 minutes et 55 secondes d’avance au classement général (après deux étapes) sur Corentin Horeau, 8e à 15h00. « Le vent fait n’importe quoi. C’est incompréhensible. Un coup tu es bien, dix minutes après, ça repart dans l’autre sens. C’est gavant ! Je n’étais pas mal jusqu’à maintenant concernant le général, mais là, il y a Skipper Macif 2022 (Loïs Berrehar) qui se barre dans la molle. Après, j’ai été un peu surpris par CAPSO - En Cavale (Benoît Tuduri). Je ne sais pas d’où il est sorti cette nuit. Par rapport au général, il faut que je sois le plus proche possible de Skipper Macif 2022 (Loïs B.) en termes de temps, et que je mette un petit matelas à Edenred (Basile Bourgnon). Pour l’instant, je n’y pense pas trop, mais j’essaie de faire en conséquence. J’essaie de naviguer du mieux possible. Mais ne pas savoir ce que va faire le vent, c'est hyper dur. Je vais tout faire pour aller chercher la victoire. Il faut rester concentré. J’ai bien mangé et bien dormi les deux nuits dernières. Je suis d'attaque pour la fin », a indiqué le skipper de Banque Populaire à la VHF en début d’après-midi.




7e au pointage de 15h00, Loïs Berrehar, qui accuse quant à lui 32 minutes et 42 secondes sur Basile Bourgnon au classement général, n’a pas dit non plus son dernier mot. « J’aimerais être plus devant. Mais il faut rester concentré, il se passe beaucoup de choses sur le plan d’eau. Et rester opportuniste. Mon positionnement me convient plutôt bien. Je ne suis pas si mal pour attaquer la fin. La stratégie vis-à-vis du podium ? Pour moi, c’est faire devant les deux autres, forcément. Mais sinon je n’ai pas de stratégie particulière, j’essaie de tirer les bons bords, et de faire mieux que les autres. C’est sûr qu’on en saura plus à la dernière bouée. Mais j’ai compris qu’on allait avoir des conditions de vent très faibles. J’espère que cela ne sera pas trop faible. Il faut garder la tête froide, et garder de l’énergie pour la fin. Parce qu’on l’a bien vu sur l’étape précédente, c’est là que tout peut se jouer. Étonnamment, à J+3, je suis plutôt en forme. Je pense qu’on devrait arriver cette nuit sur la presqu’île guérandaise, si tout va bien...», a déclaré ce dernier.


Tous vont devoir se placer au mieux sur le plan d’eau pour exploiter au mieux la bascule de vent et tenter de tirer leur épingle du jeu. « Les conditions sur l’eau sont assez changeantes avec 7 à 12 nœuds de vent. Ce dernier commence à basculer vers la gauche, sans doute les prémices d’un renforcement thermique. On voit pas mal de nuages à terre. C’est ce que les concurrents vont chercher actuellement en faisant route plus ou moins vers le nord. Ils devraient jouer ça toute la journée avant une bascule de vent vers le nord attendue en fin de journée ou en début de nuit. La flotte va passer entre l’île d’Yeu et la terre pour aller exploiter cette bascule et profiter des brises thermiques dans la journée », indiquait en début d’après-midi Yann Chateau, Directeur de Course.


Les bateaux sont attendus à Piriac-sur-Mer entre 03h00 et 05h00 du matin, « en fonction du renforcement thermique réellement reçu par les coureurs ».



Le village Grand Final inauguré à Piriac-sur-Mer


Le village Grand Final de la 54e édition de La Solitaire du Figaro Paprec a été inauguré ce mercredi après-midi à Piriac-sur-Mer (Loire-Atlantique) en présence des partenaires privés et institutionnels de la course. De nombreuses animations seront proposées jusqu’à dimanche sur le village Grand Final, qui sera inauguré à 16h00 ce jeudi. Et des animations, il y en aura pour tous les goûts et tous les âges : volley-ball ; Spike Ball ; séance de dédicace d’Erwan Fischer, vainqueur de la Coupe du Monde 2022 en 49er ; visite de Figaro BENETEAU 3 ; animations sportives et musicales…, chacun devrait y trouver son bonheur. Parmi les temps forts : la remise des prix de la 3e étape sur la scène à 17h00 le 15 septembre et la remise des prix Grand Public le samedi 16 septembre à 14h00.




Ils ont dit :


Michel Ménard, Président du Département de Loire-Atlantique : « Pour la 5e année consécutive, la Loire-Atlantique accueille la « mère des courses au large ». Et pour fêter tous ensemble l’arrivée de cette 54e édition, nous lui avons réservé une destination inédite : Piriac ! »


Johanna Rolland, Maire de Nantes et Présidente de Nantes Métropole : « La Solitaire du Figaro Paprec, l'une des plus belles et des plus anciennes courses au large françaises que Nantes Métropole est fier de soutenir, tant ses valeurs, faites de dépassement de soi et de solidarité, sont également celles de notre territoire à l'identité profondément maritime. Cette course au large est un véritable laboratoire d'innovation permettant d'expérimenter aujourd'hui de nouvelles solutions pour un nautisme durable, à l'exemple de la construction, sur notre territoire, du premier bateau de course en carbone de réemploi. Grâce à la mobilisation de nombreux acteurs, mobilisés sur ces enjeux de transition écologique, Nantes est fière de contribuer au défi de la décarbonation du transport maritime. »

Jean-Claude Ribault, Maire de Piriac-sur-Mer : « Au nom de Piriac-sur-Mer, Petite Cité de Caractère, c’est avec un immense plaisir que je suis fier d’accueillir la 54e édition de la prestigieuse course de La Solitaire du Figaro Paprec. Cet évènement majeur dans le monde de la voile nous permet de mettre en lumière nos infrastructures nautiques, notre qualité d’accueil mais aussi plus globalement le patrimoine remarquable de la Presqu’île guérandaise. Je vous invite à découvrir les nombreuses animations gratuites proposées par les professionnels du nautisme, nos partenaires locaux et par les associations Piriacaises. J’en profite pour remercier l’ensemble des acteurs associés à cette grande manifestation qui nous permettent aujourd’hui d'accroître la notoriété de notre si jolie ville qu’est Piriac-sur-Mer. Je vous souhaite, à toutes et à tous, une belle découverte de ce village en attendant l’arrivée, dès demain, des 31 skippers émérites et courageux que nous ne manquerons pas d’ovationner pour leur exploit. »


Nicolas Criaud, Président de Cap Atlantique : « Avec sa façade maritime prestigieuse, notre agglo accueille désormais les plus grandes et prestigieuses compétitions nautiques. Nous sommes ravis d'avoir l'opportunité d'être partenaire de cet évènement qui contribue au rayonnement de notre territoire. »


Emmanuel Jahan, Directeur de Loire-Atlantique Nautisme : « Née d’une ambition commune du Département de Loire-Atlantique et de la CCI Nantes St-Nazaire de faire de la Loire-Atlantique un territoire nautique de premier plan, Loire-Atlantique Nautisme (1er gestionnaire de ports en Pays de la Loire avec 4 300 emplacements sur 7 ports), est ravi d’accueillir le grand final de la Solitaire du Figaro Paprec 2023 et ses skippers sur le formidable terrain de jeu nautique proposé à Piriac-sur-Mer. Cet événement permet de mobiliser l’ensemble de la communauté portuaire autour d’un moment fédérateur et de mettre en valeur la qualité des infrastructures et services nautiques de Loire-Atlantique, ainsi que l’ensemble du travail fourni par les femmes et les hommes qui œuvrent au quotidien pour ce territoire. Pour Loire-Atlantique Nautisme, ce sera également l’occasion de célébrer les 20 ans de la création du port de plaisance qui constitue aujourd’hui un élément structurant pour le littoral piriacais avec un impact économique, touristique et sociétal majeur. »


Lydia MEIGNEN, Présidente Les Ports de Loire-Atlantique : « Avec une arrivée dans le port de Piriac-sur-Mer, c’est dans l’un des plus beaux écrins du littoral de notre territoire maritime que Les Ports de Loire-Atlantique offrent, pour un final somptueux, aux skippers de la Solitaire du Figaro et à tous ceux qui, je l’espère, nombreux, viendront suivre leurs exploits. C’est avec une très grande fierté que nous viendrons les y accueillir ! »


Christelle Morançais, Présidente de la Région Pays de la Loire : « A l’occasion de cette 54e édition de la Solitaire du Figaro Paprec – et d’une arrivée dans le magnifique port de Piriac-sur-Mer - je veux adresser toutes mes félicitations à chacun des marins engagés. Une fois encore, vous nous avez fait rêver, vous nous avez offert une course superbe, vous avez partagé avec nous les belles et grandes valeurs de la voile - de ce sport que nous aimons tant : le courage, l’engagement, l’effort, la persévérance. La région est fière de soutenir la Solitaire. Nous sommes fiers d’être le partenaire de cette course mythique et populaire, qui attire toujours plus de public sur les pontons et qui révèle les meilleurs marins au monde. Nous sommes fiers d’être, grâce à la Solitaire et grâce à d’autres courses, LA grande région de la course au large. La Solitaire fait plus que jamais partie de notre identité, de notre ADN et de notre patrimoine sportif et culturel. »


Stéphane Armange, Directeur adjoint de Paprec : « Dans le groupe, nous sommes très heureux d’être partenaires de cette édition de La Solitaire du Figaro Paprec qui a été à la hauteur de la réputation de cette course unique, qui permet à des marins expérimentés comme à des novices de se confronter à armes égales à la course au large. Chacun et chacune a dû montrer intelligence, courage et opiniâtreté pour arriver au bout de ces étapes riches en évènements et en enseignements. Nous avons annoncé samedi une innovation pour l’année prochaine : L'ÉTAPE by La Solitaire, qui permettra encore à une nouvelle génération d’oser se lancer en expérimentant une étape en double. Je suis fier aujourd’hui d’ouvrir le village et de lancer cette troisième et dernière étape d’une édition de très grande qualité. »


Hervé Favre, Président OC Sport Pen Duick : « Nous sommes ravis de venir pour la première fois à Piriac-sur-Mer. L’engagement des marins sur l’eau fait écho à celui des partenaires à terre. Nous sommes heureux de travailler avec la Loire-Atlantique, Partenaire Majeur de La Solitaire du Figaro Paprec jusqu’en 2026. Nous sommes convaincus que le village Grand Final va être un véritable succès ici auprès du public. »