top of page

Cap sur South Arklow

Dernière mise à jour : 4 sept. 2023

Il est midi sur le plan d’eau du canal Saint-Georges servi par un beau soleil, un vent de nord-est d’une dizaine de nœuds. Mieux encore, dans ce détroit entre l’Irlande et le Pays de Galles, le courant est favorable pour les leaders, qui progressent bien sur la route. Hugo Dhallenne (YC de Saint-Lunaire), premier de cordée, suivi de près par Jules Delpech (ORCOM), y est attendu d’ici peu. Il lui reste moins de 10 milles à parcourir pour rallier cette marque de parcours, qui matérialisera le Sprint Intermédiaire de cette deuxième étape Kinsale > La Baie de Morlaix.


Dans son sillage naviguent les locataires du groupe de tête qui a fait le break sur le reste de la flotte. Joints à la vacation ce matin, ils nous ont partagé toute la satisfaction qu’ils ont d’occuper les avant-postes.























Morceaux choisis à la VHF 🎙


Julie Simon (DOUZE) : « Sympa de démarrer dans le bon paquet »

« On avance dans du vent de 15 nœuds environ, ce qui oblige à tout matosser. Le mer est plate, et c’est plutôt agréable à la barre. On s’est tous bien taquinés en début de course, et puis il y a eu une option cette nuit. J’ai l’impression, comme j’avais pu le voir avec le météorologue, que cela devrait bien passer à la côte, et ça paye plein pot ! Je suis quasiment en bord direct. Je perds un. Peu sur les très bons de devant, mais j’arrive à bien faire marcher le bateau, et à garder le rythme. J’essaye de bien travailler mes réglages, ceux du safran, des haubans… Ils vont vite, mais je m’accroche. C’est toujours sympa de démarrer comme ça dans le bon paquet. J’en profite. Je n'ai jamais navigué dans le canal Saint-Georges. J’avoue que quand je regardais le parcours avant le départ, j’espérais qu’on n’allait pas se prendre une grosse cartouche là-dedans. Et au final, on a un superbe météo avec un beau soleil, même si on va se faire un peu rincer, ce sont des bonnes conditions pour découvrir, même s’il faut faire super gaffe au trafic. »


Philippe Hartz (Marine Nationale - Fondation de la Mer) : « Je prends, je prends ! »

« Ce matin au classement, je ne savais pas trop où se trouvaient les autres. Je prends, je prends d’être positionné plutôt devant. Mais la route est longue. Je me suis régalé les yeux ce matin, c’était vraiment chouette. Et on a de la chance, il fait beau et chaud en Irlande. »




Nils Palmieri (TeamWork) : « Jouer la terre la nuit »

« L’un des points les plus importants des premières heures de course, c’était vraiment de jouer à terre la nuit. Cela s’est plutôt bien passé pour moi, même si après la bouée Paprec j’ai perdu un peu terrain. Mais j’ai bien fait de m’accrocher au plan initial et de rester dans le groupe près des côtes. Je suis content d’être aux avant-postes dans premières 24 heures de course, c’est assez rare de me retrouver dans le premier peloton au début. D’autant plus qu’il s’est étiré avec des écarts sur les adversaires. La priorité, c’est de jouer avec le courant. Pour l’instant, il est favorable, mais il va commencer à tourner, il faudra aller s’abriter à la côte. Mais d’ici là, c’est plutôt agréable. C’est sympa de naviguer dans le canal Saint-Georges. Cela change des endroits, dont on a plus l’habitude. Avec le grand parcours, on risque d’arriver assez tard jeudi. Il faudra bien rafraîchir la stratégie avec la météo qu’on nous donne ; parce que des choses vont évoluer d’ici 3/4 jours. »

Comments