top of page

Bulletin Météo du samedi 26 août


Situation Générale :


Ce samedi, flux de sud-ouest à ouest instable sous l’influence d’un système dépressionnaire s’étendant des Iles Britanniques à la mer Baltique.

Dimanche, flux de nord-ouest modéré entre un anticyclone à 1032 hPa sur l’Atlantique par 43°N/23°W et une dépression à 1007 hPa en mer du Nord.

Lundi, régime de nord-ouest faible et irrégulier sur la partie ouest de la Manche en bordure d’un anticyclone centré sur l’Atlantique par 42°N et 22°N.



Conditions météo à Caen


Samedi 26 août

Alternance d’éclaircies et de passages nuageux pouvant s’accompagner d’averses.

Vent : sud-ouest 15 à 25 km/h le matin, ouest à nord-ouest 20 à 25 km/h l’après-midi, rafales 35-40 km/h

Températures : 14° à 22°C

Risque de précipitations : 70%


Dimanche 27 août

Belles éclaircies le matin ; alternance d’éclaircies et de passages nuageux l’après-midi avec un faible risque d’averses.

Vent : nord-ouest 15 à 20 km/h le matin, 20 à 25 km/h l’après-midi avec des rafales à 35-40 km/h

Températures : 13° à 21°C

Risque de précipitations : 30%



Conditions météo pour le départ de la première étape à Ouistreham à 13h02


Les conditions de vent seront optimales pour le départ de cette première étape de la Solitaire du Figaro Paprec 2023. Les skippers s’élanceront sous un vent de nord-ouest, de l’ordre de 12 nœuds, avec des rafales de 15 à 18 nœuds. Le soleil alternera avec des passages nuageux et le risque d’averses sera faible (estimé à 30%). La mer sera peu agitée avec une houle de nord-ouest de l’ordre de 70 cm.



Conditions météo en mer pour la première étape de Ouistreham à Kinsale


Dimanche 27 août

Dans l’après-midi, pour les premiers milles à parcourir au large des côtes normandes, en direction de la première marque de passage « ouest Saint Marcouf », le vent de nord-ouest se renforcera un peu pour atteindre 15 à 18 nœuds en fin de journée. Avec un vent qui viendra de l’avant des voiliers, les marins devront opérer quelques virements de bords pour rejoindre les îles de Saint Marcouf. En soirée au large du Cotentin, le vent deviendra plus irrégulier en force et direction, dans une mer un peu plus agitée avec une houle de nord-ouest proche de 1 m. Les navigateurs auront quelques manœuvres et réglages de voile à effectuer et des écarts un peu plus significatifs entre les concurrents pourront s’observer. Au cours de la première nuit de navigation, ils auront une première traversée de Manche à effectuer entre le Cotentin et l’île de Wight, au large des côtes sud de l’Angleterre. Dans leur remontée vers le nord, le vent le vent aura tendance à devenir un peu plus soutenu en reprenant un peu de droite, nécessitant une navigation au pré serré vers la côte anglaise. Les premiers marins devraient atteindre l’île de Wight en toute fin de nuit avec un vent de nord-ouest qui perdra de sa vigueur (8 à 12 nœuds).


Lundi 28 août

En matinée de ce lundi, les skippers devront contourner l’île de Wight avec le choix de passer par le sud ou par le Solent au plus près de la côte. Il leur faudra non seulement tenir compte du vent mais aussi des courants de marée. Avec des conditions de vent plus faibles et irrégulières, la flotte devrait un peu plus se disperser dans les parages de l’île de Wight. Après avoir passé la marque « Needles Fairway » dans l’ouest de l’île, les marins débuteront en fin de matinée de ce lundi une seconde traversée en direction de la marque « La jument des Heaux », non loin de l’île de Bréhat. A la mi-journée et jusqu’en milieu d’après-midi, le vent faiblira nettement autour de 5-6 noeuds en prenant de la gauche pour s’orienter à l’ouest. Avec cette petit molle temporaire à traverser, les marins avanceront au ralenti dans leur descente vers les îles anglo-normandes. Ils auront à effectuer des réglages de voile et parfois de petits recalages dans leur trajectoire. Ils devront guetter la moindre risée pour essayer de grapiller un peu de terrain à leurs adversaires. En fin d’après-midi et soirée, le vent reprendra de la vigueur en s’orientant nord-ouest. Ils bénéficieront enfin d’un vent portant plus favorable, leur permettant de reprendre de la vitesse. Les conditions de mer deviendront un peu plus agitées à l’approche des îles anglo-normandes avec une houle de 1 m à 1m20 qui viendra par tribord. Dans la nuit de lundi à mardi, les marins progresseront vers les Côtes d’Armor sous un vent de nord-ouest d’une dizaine de nœuds qui devrait leur permettre de rejoindre la marque de la Jument des Heaux en toute fin de nuit.


Mardi 29 août

Les skippers débuteront en matinée la grande traversée en direction du Fastnet, à la pointe sud-ouest de l’Irlande. Il leur restera 2 jours de navigation à effectuer sur l’ouest de la Manche et la mer Celtique. En matinée de mardi, les marins verront à nouveau le vent faiblir au passage d’une petite dorsale à l’avant d’un front perturbé peu actif arrivant par l’ouest. Le vent prendra de la gauche pour s’orienter à l’ouest puis sud-ouest à la mi-journée. Les marins verront donc leur vitesse ralentir au large des Côtes d’Armor. Les conditions de vent s’amélioreront progressivement dans l’après-midi avec un vent de sud-ouest plus soutenu à l’avant du front mais aussi un bon angle au vent permettant de faire une navigation au portant vers l’entrée de Manche. Les navigateurs devraient croiser le front perturbé en fin d’après-midi avec un virement du vent vers le nord-ouest. Ils retrouveront donc une navigation au près en soirée, nécessitant quelques virements de nord puisque le vent sera dans l’axe de leur trajectoire vers l’Irlande.


“Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site https://marine.meteoconsult.fr


Cyrille Duchesne, METEO CONSULT

Comments