top of page

Benoît Tuduri exclu de La Solitaire du Figaro Paprec, Pierre Daniellot disqualifié des étapes 2 et 3



Suite à la vérification des ordinateurs de bord de l’ensemble des Figaro BENETEAU 3 à Piriac-sur-Mer, le jury de la Fédération Française de Voile (FFVoile), présidé par Georges Priol, a pris la décision ce samedi d’exclure Benoît Tuduri (CAPSO – En Cavale) de la course et de disqualifier Pierre Daniellot (Team Vendée Formation) de la deuxième et la troisième étape de la course. Les deux marins ont en effet téléchargé des fichiers GRIB (météo) pendant la course ce qui est interdit par la règle de classe et de ce fait enfreint également la règle 69 de World Sailing (atteinte à l’image du sport). Ces décisions engendrent une modification du classement général de la course, du classement Beneteau des Bizuths et du Trophée Beneteau des Bizuths.



A la suite d’un contrôle effectué ce samedi deux bateaux ont fait l’objet d’un rapport du jury : CAPSO – En Cavale et Team Vendée Formation. « Les skippers de ces deux bateaux ont téléchargé des fichiers météo pendant la course. Nous avons convoqué ces deux coureurs qui sont passés devant le jury. Les documents qui nous ont été fournis prouvent qu’ils ont effectivement téléchargé des fichiers », explique Georges Priol. Lors de l’instruction, le skipper de CAPSO – En Cavale a « avoué qu’il avait embarqué un second téléphone lui permettant de bénéficier d’une connexion Internet, ce qui contrevient absolument à toutes les règles de la course sur laquelle les moyens de réception à bord sont interdits ». Suite à son audition par le jury de la FFVoile, Benoît Tuduri est donc exclu de l’épreuve. « Au vu de la gravité des faits, un rapport sera envoyé par le jury à la FFVoile, ce qui pourrait engendrer des conséquences additionnelles pour le coureur ».


Le cas de Pierre Daniellot est un peu différent : par le nombre restreint de fichiers téléchargés, l’un en Angleterre, l’autre en Vendée et sans preuve avérée qu’il disposait d'un téléphone à bord, la sanction est moins lourde. Il est disqualifié des étapes 2 et 3. Il rétrograde ainsi de la 9e à la 28e place au classement général sachant que toute personne disqualifiée sur une étape est créditée du temps du dernier auquel trois heures sont ajoutées.



Le principe de La Solitaire du Figaro Paprec est simple : les marins se battent à armes égales sur des bateaux monotypes. C’est donc le marin qui fait la différence. Les règles de la course à la voile ont été appliquées et ceux qui ont dérogé à ces dernières ont été sanctionnés.



Les classement sont modifiés en conséquence : Sur l’étape 3 le nouveau podium est le suivant :

  • Jules Delpech (ORCOM)

  • Elodie Bonafous (Queguiner - la vie en rose)

  • Gaston Morvan (Région Bretagne - CMB performance)


Pour le classement Bizuths :

  • Victor Le Pape (Région Bretagne - CMB espoir)

  • Romain Le gall (Centre d'excellence voile - Secours populaire)

  • Julie Simon (Douze)






Nouveau Classement général :






Comments