top of page
header. Solitaire 2012

HISTOIRE DE LA COURSE

Pattern-SolitaireFigaro_Claim-GRIS.png

En 1970 s’est déroulée la première édition de La Solitaire du Figaro; elle s’appelait alors la course de l’Aurore car elle était organisée par le journal du même nom. En 1980, Le Figaro rachète l’évènement qui porte maintenant son nom.

Ses fondateurs, Jean-Louis Guillemard et Jean-Michel Barrault ont souhaité créer une course en solitaire avec deux étapes et sans assistance ouverte aussi bien aux meilleurs professionnels qu’aux amateurs.

Au fil des années, elle est devenue l’une des plus prestigieuses courses à la voile en France.

Au départ, tous types de bateaux participaient.

Cependant, après 1980, la course est passée sur des prototypes Half Tonners dessinés à l’origine pour la course en équipage. En 1991, un nouveau cap est franchi avec l’arrivée du Figaro BENETEAU I, spécialement conçu par
Jean-Marie Finot pour la course en solitaire.
En 2003, un nouveau bateau, plus long et plus puissant est choisi, c’est le Figaro BENETEAU 2. Il sera le support de la course jusqu’en 2018.

Depuis 2019, le Figaro BENETEAU 3, premier monotype à foils de série au monde, lui a succédé.

La course prend, historiquement, toujours son départ de France avec un parcours total compris entre 1 500 et 2000 milles nautiques, elle offre, selon les éditions, des escales dans des pays étrangers, en particulier en Espagne, en Irlande et en Grande-Bretagne.

HALF-TONNERS - 1970 À 1990

FIGARO BENETEAU 1 - 1991 À 2002

FIGARO BENETEAU 2 - 2003 À 2018

FIGARO BENETEAU 3 - 2019 À AUJOURD'HUI