top of page

LE PARCOURS DE L’ÉTAPE 2 RACCOURCI EN MER D’IRLANDE

Yann Chateau, Directeur de Course de la Solitaire du Figaro Paprec, a indiqué aux 32 skippers, ce vendredi soir dans un avenant, qu’il avait pris la décision de raccourcir le deuxième parcours au programme de cette 54e édition.

Parcours de l'étape modifié pour raison météorologique

La flotte n’ira pas contourner l’île de Man située par 54° Nord en mer d’Irlande. La faute à la météo attendue entre Kinsale et la baie de Morlaix (Roscoff). Les conditions annoncées trop clémentes font en effet planer le risque d’une progression très lente des bateaux retardant les arrivées de cette étape.



« On se trouve dans une situation météo assez exceptionnelle. L’île de Man est réputée pour ses dépressions relativement actives. Là, on a une dorsale anticyclonique très étalée sur la mer Celtique et la mer d’Iroise, alors qu’il y a des systèmes dépressionnaires au large de l’Espagne, ce qui est assez rare en météo. Les temps de routage sont très longs avec des arrivées annoncées entre vendredi et samedi, n’offrant pas un temps de repos suffisant aux skippers à l’issue de la course », justifie le Directeur de Course qui n’a pas eu le choix de raccourcir le parcours.


Face à cette situation, il a donc défini un parcours alternatif, qui reste néanmoins fidèle à l’esprit de cette deuxième étape qui propose à la flotte « un voyage à travers la mer d’Irlande ».



Dans le même sens, avec l’objectif de s’adapter à la progression de la flotte en début de course, Yann Chateau a prévu deux options pour un tracé réduit de 60 ou de 120 milles par rapport au parcours prévu de 630 milles.


La première, la plus optimiste et la plus proche du tracé originel emmènera donc les coureurs jusqu’au phare de Chicken Rock situé dans le sud-ouest de l’île de Man. La seconde, si les Figaro peinent trop à avancer sur la route, les conduirait sur une route plus courte vers la bouée météo Odas M2, dans le nord de Dublin.


Dans ce contexte météo plutôt incertain, Yann Chateau se basera sur les routages pour indiquer au plus tard à la première marque de parcours de South Arklow, située elle dans le sud de Dublin, le long de côte est de l’Irlande, quel tracé définitif il retiendra pour des arrivées estimées dans la journée du jeudi 7 septembre en baie de Morlaix.