FRENG

Actualités

Qui voit Ouessant voit son rang

Publie le 18/06/2019

C’est donc Alexis Loison qui fut le premier à déborder Nividic vers 22h00, le plus à l’Ouest des phares de Ouessant. Et c’est Anthony Marchand qui le suivait de près avec Gildas Mahé dans son sillage. Le temps de course à ce stade est important car ce mardi soir, le vent a basculé au secteur Nord pour une dizaine de nœuds, ce qui pourrait changer la donne pour les poursuivants encore au milieu de la Manche…

Alexis Courcoux
Alexis Courcoux

Il y a eu des zones de calmes, des périodes de pluie, des phases de rotation, mais cela semble désormais installé au secteur Nord. Et avec la marée descendante, l’accélération a été sensible. La problématique va se concrétiser de l’autre côté de « l’île sentinelle » : le vent va être plus irrégulier en glissant des falaises ouessantines et le courant de jusant va s’opposer à la progression du trio. Et derrière, la brise a aussi des velléités à s’écrouler avant de basculer au Nord, puis au Nord-Ouest. En conséquence, les vitesses décroissent ce qui n’est pas favorable à un regroupement…

Le triumvirat sait grâce au classement donné en milieu d’après-midi, qu’il possède plus de quarante milles de marge sur Martin Le Pape (Skipper Macif 2019) et sur Michel Desjoyeaux (Lumibird) et encore plus sur le peloton. Mais l’objet est d’obtenir à Roscoff une très grosse avance en temps (plus de dix heures), histoire de revenir dans le match pour la victoire finale ! Alexis Loison (Région Normandie) peut donc compter les heures et surtout espérer que ces dernières bordées entre La Jument et la baie de Morlaix vont lui permettent de garder sa place de leader malgré les attaques d’Anthony Marchand (Groupe Royer-Secours Populaire) et de Gildas Mahé (Breizh Cola-Equi’Thé) qui ne sont dorénavant qu’à un jet de pierre du leader…

Share