FRENG

Actualités

Philippe Hartz : « Il faudra prendre les choses une à une »

Publie le 22/08/2021

Disputant pour la première fois La Solitaire du Figaro, Philippe Hartz (Marine Nationale – Fondation de la Mer), le « local » de l’étape, livre ses dernières impressions avant de prendre le large.

« Il me reste mille et une choses à régler avant le départ, je n’ai donc vraiment pas le temps d’avoir une boule au ventre. Et surtout, je me dis que je suis là pour vivre une expérience de plus et que ce n’est pas la peine de se laisser impressionner. A la base je suis voileux, et je viens d’une autre Marine (Philippe est un ancien commando de Marine, ndlr) et c’est la continuité d’être là peour découvrir la course au large. Sur ce premier parcours il va falloir aller vite, mais l’un des plus gros enjeux sera de gérer son sommeil, sur la durée de cette étape, mais aussi pour l’ensemble de la course. Je serai vigilant à l’approche de La Corogne pour ne pas faire d’erreur au moment de faire demi-tour. Mon mot d’ordre sera de prendre les choses une à une en essayant d’anticiper au mieux. Je vais aussi m’efforcer de naviguer à mon niveau, sans trop regarder ce que font les autres qui ont plus d’expérience ; au risque de faire une bêtise qui pourrait gâcher ma première Solitaire ! »

Tags

No tags were found

Share