FRENG

Actualités

Les mots des marins à la veille du départ #2

Publie le 11/09/2021

Benoît Mariette, Pep Costa, Corentin Horeau et Eric Péron se livrent sur la dernière étape de cette 52e Solitaire du Figaro dont le départ sera donné demain dimanche 12 septembre à 16h.

Benoit Mariette (Génération sénioriales)

« On sent bien qu’on approche de la fin de la course. La fatigue commence à s’accumuler. Personne ne va partir dans un état de fraîcheur optimal. Personnellement je suis bien motivé. L’étape précédente n’a pas été facile : j’ai eu 36 bonnes premières heures et 36 moins bonnes. J’ai envie de faire une belle étape ! À priori, ça va être long. La météo est encore incertaine, ce qui me convient plutôt bien parce qu’il peut se passer beaucoup de choses encore sur cette Solitaire. Dans ma situation, c’est une bonne chose parce que je vais peut-être pouvoir jouer quelques coups. »

Pep Costa (Cybele Vacances – Team Play to B)

« Je me sens vraiment très bien. Je me suis bien reposé. Honnêtement je m’attendais à être vraiment mort et je ne le suis pas… Pourtant je ne me suis pas beaucoup reposé sur les étapes ; je crois que c’est la première fois que je dors aussi peu en course. Je suis très motivé pour la prochaine étape. Le Fastnet ça reste mythique ; un peu comme le Cap Horn en hémisphère sud. Je n’y suis jamais allé et faire ça en solo et en Figaro, c’est génial. C’est vrai que c’est un gros parcours, très exigeant : je vais tout donner et continuer à engranger de l’expérience. »

Corentin Horeau (Mutuelle Bleue pour l’Institut Curie)

« Je suis quand-même un peu fatigué, je sors de la sieste mais oui ça tire bien, j’y serais bien resté un peu plus longtemps. Je suis impatient d’y aller mais la dernière bonne nuit de sommeil à venir fait plaisir parce qu’on est bien cramés, ça doit se voir sur nos têtes, non ? Cela dit, c’est pareil pour tout le monde. Ça va être une belle étape avec pas mal de portant, de la glisse, ça va être sympa. »

Eric Peron (French Touch)

« L’étape va être longue avec des conditions plutôt clémentes et surtout pleins d’opportunités stratégiques donc ça va être chouette, même si on risque de s’arracher encore les cheveux sur la carto ! Mais c’est bien pour le sport. C’est une étape particulière pour moi, parce que ça va être la dernière pour moi avant un bon moment, peut-être la dernière Solitaire de toute ma vie. J’aimerais bien finir en beauté. »

Tags

No tags were found

Share