FRENG

Actualités

Lagravière, premier à Portsall

Publie le 22/06/2019

Après plus de sept heures de mer, les premiers solitaires ont pu empanner à la bouée Grande Basse de Portsall pour piquer sur le phare anglais de Wolf Rock : Morgan Lagravière qui avait déjà montré son aisance lors du parcours côtier, devançait d’une longueur de bateau Yann Eliès, puis Alexis Loison. Mais le coucher de soleil n’avait pas modifié des conditions molles de navigation.

Alexis Courcoux
Alexis Courcoux

Désormais, le courant de marée descendante va un peu accélérer le rythme qui n’a pas montré une grande activité depuis l’île de Batz : du secteur Est d’une douzaine de nœuds sous un ciel plombé et sur une mer belle. Et la flotte n’a pas implosé pour rallier cette première marque d’un parcours de 500 milles : seule l’Irlandaise Joan Mulloy (Believe in Grace-Businesspost.ie) se démarquait en longeant les côtes finistériennes quand toute la meute partait à une dizaine de milles de rives bretonnes. Yann Eliès (St Michel) et Morgan Lagravière (Voile d’engagement) semblaient parfois un poil plus véloces sous grand spinnaker. Mais il fallait enchaîner les empannages et c’est grâce à un bon tempo que Alexis Loison (Région Normandie) et Jérémie Béyou (Charal) revenaient aux avant-postes.

Avec ce virage à 90° et le jusant qui prend de l’ampleur au fil des deux heures à venir, l’accélération devrait être sensible surtout que le vent semble plus consistant au large. Il y a tout de même 100 milles avant d’atteindre Wolf Rock, ce qui ne devrait pas se réaliser avant midi ce dimanche. Ce qui laisse entendre que la navigation le long des côtes anglaises va être bien plus laborieuse que prévue avec des cellules orageuses après Star Point.

Passages à la bouée Grande Basse de Portsall
1-Morgan Lagravière à 23h 21’
2-Yann Eliès
3-Alexis Loison
4-Jéremie Béyou à 23h 23’
5-Pierre Quiroga
6-Tom Laperche
7-Will Harris
8-Anthony Marchand à 23h 25’
9-Fabien Delahaye
10-Xavier Macaire à 23h 26’

Share