FRENG

Actualités

Histoires de trajectoires

Publie le 13/09/2021

Est ou ouest du Dispositif de séparation trafic de Land’s End ? Le long des côtes anglaises avant de mettre le cap vers le nord-ouest et le phare du Fastnet, les poursuivants de Xavier Macaire ont répondu à nos questions sur la stratégie. Alexis Loison, Erwan Le Draoulec et Fabien Delahaye pensent que c’était le bon choix à conditions de l’avoir fait dès l’île de Batz.

Alexis Loison (Région Normandie)

« J’ai rattrapé pas mal de bateaux cette nuit, mais je suis un peu stressé ce matin. J’ai l’impression qu’on n’a pas fait le bon choix par rapport au DST. Mais la flotte est là donc c’est bien. Je pense qu’il y avait moyen de passer entre les Scilly et le DST, pour la suite, ça aurait peut-être été mieux. C’est le stress du matin ! Il y a quand même eu des variations cette nuit, les bateaux dans l’ouest ont eu plus du vent, Xavier (Macaire) a fait un joli coup. Il fallait choisir son camp depuis la bouée de l’île de Batz. Plus haut plus rapide ou plus bas plus lent, et ce sont ces bateaux-là qui s’en sortent. La météo a l’air conforme aux prévisions : on va traverser un petit front qu’on voit devant nous et puis dès que possible mettre le cap à l’ouest après avoir contourné le DST. »

Erwan Le Draoulec (Skipper Macif 2020)

« Ce fut une nuit assez agréable. Je suis passé un peu sous le vent de la flotte, ça a payé ce matin, c’est positif. J’ai fait deux petites siestes, mangé un peu. J’ai hâte de passer le coin du DST pour me reposer un peu. Tout s’est fait sur un bord et nous sommes un peu en avance sur les routages. Si on pouvait arriver au Fastnet avant la grosse molle, ça serait bien ! J’avais peur du dévent de la côte anglaise et en fait pour le moment il y a de l’air. On a encore le courant avec nous, c’est super pour passer la pointe. Nous allons passer le DST d’ici une grosse heure, et on devrait avoir moins de courant. Cette nuit, je voulais être sous le vent de la flotte, et si cette position me permettait de passer sous le DST, je l’aurais fait. C’était l’objectif, je ne sais pas qui est passé de l’autre côté. Ça m’aurait bien tenté mais ce n’était pas facile avec le vent qu’on avait. La nuit a été bien humide, mais là il fait bon, j’ai enlevé des couches alors qu’il est encore tôt. Il fait gris, je vais mettre un peu de musique irlandaise pour être parfaitement dans le thème et je fais mes faire un breakfast gourmant avec du bacon et des œufs ! »



Fabien Delahaye (Groupe Gilbert)

« La nuit a été bonne, je n’ai pas à me plaindre. Je m’en suis plutôt bien sorti ! Il y a eu pas mal de courant, de bascules de vent, j’étais plutôt dessous et ça a payé. Ceux qui étaient au vent avaient un peu moins d’air, donc ça commence à faire des écarts. Il n’y avait pas d’opportunités de faire autre chose, si ce n’était sortir du groupe en milieu de Manche. En ce moment, nous avons le courant avec nous donc on va vite sortir du DST. J’ai enchaîné pas mal de siestes, la journée va le permettre aussi. On est encore dans la fiabilité des modèles météo mais le bulletin de 9h va permettre de réactualiser. J’ai grignoté toute la nuit ! Du salé, du sucré, des fruits, et je vais bientôt me faire un petit déj’. »

Tags

No tags were found

Share