FRENG

Actualités

FLASH // La folle nuit de Loïs Berrehar

Publie le 13/09/2020

Le jeune (26 ans) skipper du Figaro Beneteau 3 Bretagne CMB Performance Loïs Berrehar s’est offert cette nuit une belle tranche de glisse en tête de cette troisième étape de La Solitaire du Figaro. Passé l’épisode de louvoyage au près serré jusqu’au Cap Gris Nez qu’il parrait en premier, il n’a plus lâché les commandes dans ce sprint de vitesse pure en tribord amure qui a conduit la flotte encore très compacte en travers de la baie de Somme et jusqu’aux abords de Dieppe.

Alexis Courcoux
Alexis Courcoux

Loïs a crânement déclenché en premier ce matin les manoeuvres d’approche de la bouée Daffodils, marque de passage obligée devant le port Normand. Son bord plein ouest le gratifie ce matin d’une substantielle avance de plus de deux milles, quand ses poursuivants les plus virulents de la nuit, au premier rang desquels on retrouve l’anglais Phil Sharp (Oceanslab) mais aussi nombre de favoris de l’épreuve, dont un certain Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), optaient pour une route intermédiaire plus proche du rivage. Algues et courants étaient bien au rendez vous de la nuit. En mollissant avec le lever du jour, le vent s’est orienté plus au sud et c’est de nouveau en multipliant les virements de bord que les solitaires vont ce matin tenter de s’extraire le plus rapidement possible des parages Dieppois menacés par le tout petit temps. Le fait marquant de la journée, après une petite transition, sera la rotation attendue du vent au secteur Est, propice à l’envoi des spis pour une traversée rapide et clémente, la mer s’étant apaisée, de la Baie de Seine.

Tags

No tags were found

Share