FRENG

Actualités

Début de mistoufle

Publie le 16/09/2021

Le vent dégringole au large de Belle-Ile. Les vitesses des Figaro Bénéteau 3 diminuent. Les spi se gonflent seulement si les skippers veillent en permanence à la barre. Tom Dolan (Smurfit Kappa – Kingspan) et Pierre Leboucher (GUYOT Environnement - Ruban Rose) expliquent à la VHF l’ambiance sur le plan d’eau.

Tom Dolan (Smurfit Kappa – Kingspan) :

« Je suis cuit ! Je n’en peux plus, le vent n’arrête pas bouger, je ne lâche pas la barre. Les autres reviennent par derrière. Je n’ai pas encore été gêné par le Lapérouse et je ne pense pas qu’il me gênera. Je suis bien content d’être ici, mais je serais quand même bien allé plus au large. Le vent mollit, j’ai 6 nœuds : on arrive dans une grosse mollasse. J’avance à 4,5 nœuds, ça refuse beaucoup. Ça va chauffer à terre, ça va être la grosse mollasse, c’est un peu flou pour les heures à venir. J’ai 40 milles qui me séparent de la bouée SN1. C’est le même scénario que l’année dernière ! On avait passé la journée à Belle-Ile, je sens que ça va être pareil ! Je ne peux pas lâcher la barre, le pilote zizgzague. J’ai des bonbons et de l’eau, ça va me tenir éveillé, car je ne peux absolument pas aller faire une sieste dans ces conditions faibles et variables en direction. »

Pierre Leboucher (GUYOT Environnement - Ruban Rose) :

« J’ai été obligé de me dérouter à cause du Lapérouse. Ça ne m’emmène pas du tout là où je voulais être. Je suis passé devant lui à 900 m mais la route parallèle a duré trop longtemps. Je devais abattre mais je ne pouvais pas, je n’ai pas pu contrôler mes adversaires. Mais ce n’est pas grave ! Je vais faire autre chose. On a belle mer mais il va y avoir beaucoup de rebondissements tant que nous n’avons pas passé SN1. J’étais super content ce matin, d’apprendre mon classement. Comme je n’entendais rien à la VHF, c’est Francis (Le Goff, directeur de course) qui m’a donné le résultat à la vacation. Mais je me dis que la route est longue !

Le vent a bien molli et ça va continuer, ça ne tiendra pas jusqu’à SN1 comme ça. Je n’ai pas trop envie d’être ici, je serais bien passé à l’intérieur de Belle-Ile ce matin, mais Xavier (Macaire) et Tom (Laperche) ne semblaient pas vouloir m’accompagner donc je me suis décalé avec eux. S’il y a des bateaux qui sont passé à la côte, je pense qu’ils ont raison ! Il fait beau, il y a de visibilité, ça cumule, il y aura du vent thermique à terre. Peut-être qu’Alexis Loison y est, je ne sais pas ! »

Tags

No tags were found

Share