FRENG

Actualités

FLASH // Armel Le Cléac’h tire le premier

Publie le 06/09/2020

Plus de huit heures après le départ de la deuxième étape de La Solitaire du Figaro, la flotte est déjà en milieu de Manche, cap sur le phare d'Eddystone. Comme en début de première étape, Armel Le Cléac'h s'est décalé du gros du paquet.

​Les premières heures de cette deuxième étape de 404 milles entre la Baie de Saint-Brieuc et Dunkerque sont conformes à ce que les marins avaient annoncé en quittant le port d’Armor de Saint-Quay-Portrieux dimanche matin : une remontée au près vers le phare anglais d’Eddystone dans un vent de nord-ouest d’une grosse dizaine de noeuds, qui permet aux 35 solitaires de progresser à bonne vitesse, puisqu’à 19h, après 8 heures de course, ils avaient déjà couvert plus de la moitié de la traversée de la Manche.

La flotte restait très compacte - les 35 bateaux en 3 milles - avec cependant déjà de petits écarts en latéral : Armel Le Cléac’h (Banque Populaire), décidément offensif sur cette 51e édition, a ainsi choisi le premier de se démarquer en adoptant une trajectoire plus à l’est, également suivie, mais de manière moins tranchée, par Yann Eliès (Quéguiner Matériaux-Leucémie Espoir) et Alan Roberts (Seacat Services).

Au classement de 19h, c’est Pierre Leboucher (Guyot Environnement) qui menait les débats devant Armel Le Cléac’h, Martin Le Pape (Fondation Stargardt), Sam Goodchild (Leyton) et Alexis Loison (Région Normandie), tous s’apprêtant à vivre une première nuit périlleuse, avec des variations de vent et des virements de bord à l’approche d’Eddystone qui pourraient être décisifs.

Share